En Australie, les incendies détruisent une forêt datant du Gondwana

Publié le


Malgré les sécheresses à répétition, la forêt tropicale n’avait jamais été menacée par les incendies. Cette fois, elle n’a pas résisté à un impact de foudre qui a embrasé le Barrington Tops et le New England national park, deux parcs nationaux qui concentrent la majeure partie de la forêt. « Pour être franc, c’est une crise absolue déplore Mark Graham, un écologiste membre du Nature Conservation Council. Comme ces forêts sont toujours humides et n’ont jamais été brûlées, elles sont la figure de proue d’une biodiversité antique », explique-t-il.

Au total, ce sont plus de 800.000 hectares de végétation préservée dans des parcs nationaux de Nouvelle-Galles du Sud qui ont disparu dans les flammes et presque deux millions d’hectares à l’échelle nationale. À l’époque, plus d’un million d’hectares de zone protégée étaient partis en fumée. Vingt ans de feux de forêts, épiés de très haut par le satellite Terra, que la Nasa a condensé dans une animation de 30 secondes.


La Vie sauvage en danger, donc la nôtre…

Australia is one of the most important nations on Earth for biodiversity. In fact, it is one of only 17 ‘megadiverse’ nations and is home to more species than any other developed country. Most of Australia’s wildlife is found nowhere else in the world, making its conservation even more important – 87 per cent of our mammal species, 93 per cent of reptiles, 94 per cent of frogs and 45 per cent of our bird species are found only in Australia.

Proposé par
Catégories ,